• J'attends

    J’attends

     

    Chaque année revient, se niche et me lasse

    Un hiver éternel et têtu

    Avec ses pluies obstinées et tenaces,

    Ses averses rageuses et frénétiques,

    Ou des journées froides et blanches

    Cassant les arbres givrés où pleurent les oiseaux.

     

    Chaque année revient, se terre et s’installe

    Un hiver haletant et venteux.

    J’attends de longs mois solitaires

    Un message insolite qui me fera sourire,

    Une visite inopinée autour d’un thé ambré

    Où danse une fumée.

     

    Je guette une improbable éclaircie

    Qui ouvrirait au jardin les bourgeons turgescents,

    Les jonquilles précoces, mon camélia délicat,

    La violette sucrée dans l’ombre des sarments.

     J’attends le frôlement de soie des bourdons endormis

    Qui me diront enfin que l’hiver est fini.

     

                                                     La poésie de Geneviève. Février 2014


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :