• L'escargot

     

    Dans l'espoir d'un essor absurde,

    Sur le pignon tout blanc,

    Monte un peu chaque jour

    Un escargot pugnace et délirant.

     

    De l'herbe verte et drue,

    Bien tendre sous la bouche râpeuse

    Il s'est échappé en bavant,

    Rêvant d' un avenir meilleur.

     

    Collé sur la façade raide,

    Chaque jour, il s'élève petitement,

    Déterminé des quelques centimètres

    Gagnés de sa haute voltige.

     

    Il monte et monte encore,

    Sur le pignon immaculé.

    Pour l'escargot stupide et tenace

    N'existe que ce mur blanc.

     

    Mais l'escargot buté

    Sans notion de chemin ,

    Ni avenir, ni passé,

    Pense juste à grimper.

     

    Qu'y-a-t-i l donc là-haut ?

    Un paradis de pousses tendres,

    Une herbe inconnue,

    Quelque dieu bienveillant ?

     

    Grimper, grimper encore

    En s'éloignant de la fraîche pelouse,

    Pour l'escargot têtu,

    L'issue est le néant.

     

    Seule restera sur le mur blanc

    Pour de fragiles jours,

    La trace inutile et fugace

    De l'escargot sublime et tenace.

     

    Aveugle et décidée dès ma naissance,

    Suis-je partie moi-même

    D' une envolée épique vers un désert pierreux

    Ou vers un Dieu tout- puissant ?

     

    Mais la chute est certaine,

    Quand, épuisée par tant d'héroïques efforts,

    Je fermerai à jamais

    Mon opercule desséché.

    la poésie de Geneviève

    1 juillet 2015

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Damien_68
    Dimanche 19 Juillet 2015 à 17:30
    Commentaire test
      • Genecomte Profil de Genecomte
        Lundi 27 Juillet 2015 à 16:45
        'Lescargot, c'est moi, j'ai mis du temps à réagir!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :